One Piece : 10 choses troublantes au sujet des marines

Advertisement

Le rêve du pirate réside au cœur même du One Piece, s’aventurer en mer avec son propre équipage et vivre une série d’aventures passionnantes à la poursuite de ce rêve. Bien que certaines de ces aventures sont liées à L’Équipage du Chapeau de Paille, la plupart des rêves de pirates sont liés au meurtre, au pillage et à la conquête de différents pays.

C’est pourquoi les Marines effectuent des patrouilles dans le but de dicter et de faire respecter la loi et l’ordre dans le monde entier, de protéger les citoyens et d’arrêter les pirates. Cependant, il y a quelques nuances et réserves qui vont de pair avec cela et qui peuvent semer le doute sur la fiabilité des Marines en tant que force de rectitude policière. La liste suivante examine ces défauts, en énumérant dix éléments assez troublants au sujet des Marines dans One Piece.

10. Le Buster Call

Toei Animation©

Un Buster Call est essentiellement un appel à l’attaque aveugle des Marines qui convoquent jusqu’à cinq Vice-Amiraux et les dix Navires de Guerre les plus proches pour venir détruire une île au point de la rayer complètement de la carte. L’idée générale étant que si l’une des rares autorités qui peuvent lancer un Buster Call juge un certain endroit trop dangereux, il appartient aux forces de la Marine les plus proches de s’en débarrasser sans poser de questions mais avec un préjudice extrême.

Cependant, la mise en œuvre réelle de cette idée est pour le moins bordélique, comme ce fut le cas lorsque l’on s’en est servi une fois pour attaquer l’île judiciaire du gouvernement mondial lorsqu’il a été lancé par accident. C’est facile à faire puisque les Buster Calls sont littéralement déterminés par la simple pression d’un bouton non protégé. Si ce n’était pas le fait qu’ils commettent un génocide, on pourrait penser qu’il faudrait se pencher davantage sur la question.

Lire Aussi : Les 10 meilleures scènes de combat dans l’anime One Piece

Page 1 sur 10

Advertisement