Le nouvel anime du Studio Ghibli qui arrive cet hiver sera réalisé par le fils de Miyazaki

Hayao Miyazaki, qui a lu cinq fois un roman d’inspiration britannique « cover-to-cover », fera de nouveau équipe avec son fils comme réalisateur.

Aussi récompensé, soit-il, il faut beaucoup de patience pour être fan du Studio Ghibli. Vous voulez aller au parc à thème Ghibi Land ? Il vous faudra attendre jusqu’en 2022. Vous voulez regarder le prochain film d’Hayao Miyazaki, How Will You Live? Vous allez devoir attendre jusqu’à ce que… enfin, jusqu’à ce que le réalisateur tristement célèbre pour son perfectionnisme décide qu’il est prêt à l’envoyer dans les salles de cinéma.

Mais pour rompre agréablement avec la norme, le Studio Ghibli vient d’annoncer son dernier projet, et fait savoir en passant que nous pourrons le regarder dans quelques mois.

Prévu par Hayao Miyazaki lui-même, le long-métrage animé (qui est une production distincte de How Will You Live ?) est une adaptation de Earwig and the Witch, le dernier roman de l’auteur britannique Diana Wynne Jones. Si ce nom vous semble familier, bien que vous ne soyez pas très versé dans la littérature britannique, c’est peut-être parce qu’elle est également l’auteur du film « Le Château ambulant », que Miyazaki a transformé en film d’animation en 2004.

Earwig and the Witch a été publié après le décès de Jones en 2011, et Miyazaki a été profondément impressionnée par l’édition en langue japonaise, qui est vendue au Japon par Tokuma Shoten, la société d’édition avec laquelle le Studio Ghibli entretient des liens depuis longtemps. En faisant l’éloge du livre, Miyazaki a déclaré :

C’est un livre si merveilleux. C’est le dernier ouvrage de Diana Wynne Jones, et grâce aux dessins de [Miho] Satake (illustratrice de l’édition japonaise) et des éditeurs [Tokuma Shoten], il est devenu une œuvre indiciblement fascinante. Je l’ai lu cinq fois de la première à la dernière page.

Mais si c’est la deuxième fois que Ghibli adapte un roman de Jones, le projet représente aussi un nouveau terrain pour le studio. L’anime The Earwig and the Witch, dont la première est prévue pour cet hiver, sera la première production d’animation en 3D du Studio Ghibli. Tandis qu’Hayao Miyazaki est le planificateur, le directeur est son fils Goro, ce qui reflète les rôles de collaboration que le père et le fils ont joués pour la production de From Up on Poppy Hill 2011 de Ghibli.

Le co-fondateur et producteur extraordinaire du Studio Ghibli, Toshio Suzuki, produira l’anime Earwig and the Witch. « Comment sera le monde après la pandémie de coronavirus ? C’est la grande question pour beaucoup de gens », s’est demandé Suzuki en parlant du projet. « En regardant notre travail [sur le projet] jusqu’à présent, j’ai réalisé que ce qui fait que cette histoire se démarque, c’est l’intelligence et l’intelligence de Earwig. Tant que vous les avez, vous pouvez tout surmonter, et cette prise de conscience a été une source de soulagement pour moi… Si Pippi Longstocking est la fille la plus forte du monde, alors Earwig est la fille la plus intelligente du monde. Au fait, Earwig est en fait comme notre réalisateur, Goro-kun, mais il semblait embarrassé quand je le lui ai fait remarquer ».

Alors que l’anime Studio Ghibli tend à être l’événement théâtral japonais de l’année à chaque sortie, le long métrage Earwig and the Witch sera plutôt diffusé sur la chaîne de télévision publique japonaise NHK, qui a également accueilli la série télévisée d’anime Conan, le fils du futur, réalisée par Hayao Miyazaki en 1978. Aucune date de diffusion n’a été annoncée, mais comme la saison télévisuelle d’hiver au Japon correspond à peu près à la période janvier-mars, nous verrons le travail du Studio Ghibli à l’écran dans moins d’un an.